Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La législation de l'avortement
II) Réglementation, démarches et techniques de l'IVG
III) L'action aujourd'hui

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Toutes les sociétés ont développé et pratiquent des techniques abortives, le plus souvent en secret. L'avortement (ou l'infanticide du nouveau-né par "accident" simulé) apparaît en effet parfois comme une réponse "simple" ou "décente" à des grossesses hors mariage ou non désirées pour d'autres motifs.

La pratique de l'IVG a toujours existée et continue encore aujourd'hui a être une source de débat. La France comme certains pays européens ont portés le délai légale de l'IVG à douze semaines, cependant la majeure partie des femmes françaises vont toujours à l'étranger pour se faire avorter.

Bien que les mentalités ont évolué, beaucoup de médecins refusent de pratiquer l'IVG car cela reste un sujet tabou et peu gratifiant ()

Extraits

[...] Elle est possible en France à tout âge de la grossesse jusqu'au terme de la grossesse. Le droit à l’interruption volontaire de grossesse représente donc pour chaque femme majeure ou mineure, un droit inaliénable à disposer de son corps La loi du 4 juillet 2001, relative à la contraception et à l'IVG constitue une avancée en faveur de la responsabilisation des femmes. Le délai de recours à l'IVG est porté à 12 semaines de grossesse. Les mineures peuvent y recourir sans autorisation parentale. [...]


[...] Le forfait pour 24 heures d'hospitalisation supplémentaire est de 28,23€. Ce coût comprend les analyses de laboratoire préalables à l'intervention, l'anesthésie. Le taux de remboursement de ces actes et sa prise en charge pour les femmes majeures L'IVG est prise en charge à 80% par la sécurité sociale pour : - la femme qui dispose de sa propre couverture sociale; - la femme qui bénéficie de la couverture Maladie Universelle de Base (CMU) L'IVG est prise en charge à 100% quand : - la femme bénéficie soit en propre soit en qualité d'ayant droit à la CMU complémentaire, - la femme de nationalité étrangère qui réside en France et qui ne peut pas bénéficier d'une assurance maladie ou de la CMU. [...]


[...] Les uns et les autres pouvant se réclamer de valeurs peu négociables (la vie humaine d'un côté, la liberté de l'autre) cela explique que l’avortement soit depuis quelques décennies un sujet de controverse inépuisable En outre, la solution éthique ne peut pas faire l'économie d'une réflexion sur le drame que peut représenter le choix dans un sens ou dans l'autre, compte tenu des pressions sociales intenses qui s'entrecroisent sur la question Les religions ou philosophies posant l'hypothèse des réincarnations sont assez neutres sur le sujet, tandis que celles qui considèrent que la vie est unique (et donc spécialement sacrée), comme le catholicisme, expriment davantage de réserves, voire une condamnation. Cependant, parmi ces dernières, la plupart n'ont pas une position unanime sur le problème de l'avortement ou du moins ne l'expriment pas avec autant de force Bouddhisme : Le bouddhisme considère que l'existence bhava, (devenir) commence à l'instant de la conception. Il interdit donc généralement l'avortement puisqu'il supprime une vie. Il reconnaît cependant qu'il existe des situations qui le justifient. [...]


[...] La vraie question, c’est : pour ou contre la santé des femmes ? Pour ou contre qu’elles aient le choix ? Pour ou contre qu’elles ne soient pas condamnées à mettre leur vie en danger ? Ce que chacun pense du statut de l’embryon, du commencement de la vie humaine ou de l’existence de l’âme ne devrait même pas faire l’objet d’un débat. Conclusion La pratique de l’IVG a toujours existée et continue encore aujourd’hui a être une source de débat. [...]


[...] La première consultation médicale : La femme mineure fait une demande d'IVG auprès d'un médecin de son choix. Le médecin doit l'informer des différentes méthodes d'interruption de grossesse (médicamenteuse ou instrumentale), de leurs conditions de réalisation, de leurs lieux de réalisation ainsi que les risques et les effets secondaires possibles. Il doit aussi lui indiquer, qu'en tant que mineure, elle aura obligatoirement, avant l'IVG, une consultation avec une conseillère conjugale. Enfin, il doit informer la mineure qu'elle doit pour l'IVG, recueillir le consentement écrit de son père ou de sa mère ou du représentant légal, ou si le consentement de la mère ou du père ou du représentant légal, n'est pas obtenu, le médecin doit l'informer qu'elle devra choisir soit au cours de la consultation entretien soit, au cours des consultations médicales une personne majeure qui l'accompagnera dans sa démarche. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
08/12/2008
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
22 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Ophélie D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Ecole, université
IRTS Paris
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
L'intervention volontaire de grossesse

«Toutes les sociétés ont développé et pratiquent des techniques abortives, le plus souvent en secret. L'avortement (ou l'infanticide du nouveau-né par "accident" simulé) apparaît en effet parfois comme u...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   22 pages   |   publié en 2008
Cours de Droit des contrats : formation et effets des contrats

«Le droit des obligations est une matière importante du droit privé. Les autres matières sont des déclinaisons du droit des obligations. Il a aussi une importance pratique.L'obligation c'est le fait qu'une personne do...»

Droit   |  Droit civil  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   63 pages   |   publié en 2010
Droit des libertés fondamentales : les principes de dignité, liberté et égalité

«Longtemps les débats doctrinaux, s'agissant de la question des sources, ont porté sur la détermination de la valeur juridique de la DDHC et du préambule de la Constitution de 1946, qui sont les deux textes principaux en dr...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   65 pages   |   publié en 2012
Droit des personnes : les personnes physiques

«La personnalité juridique, c'est l'aptitude à être titulaire actif et passif de droit, que le droit objectif reconnaît à chacun c'est-à-dire de droit subjectif.Cette personnalité juridique, c'est c...»

Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   57 pages   |   publié en 2009
Cours en droit des obligations (droit des contrats et quasi-contrats) à jour des dernières jurisprudences et lois

«Droit des obligations, examen d'entrée aux CRFPA....»

Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   124 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en droit autres branches

Derniers docs en droit autres branches

CAVEJ L1 Anglais juridique
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   222 pages   |   publié en 2011
CAVEJ L1 Sciences économiques
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   264 pages   |   publié en 2011
CAVEJ L3 Introduction au droit comparé
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   160 pages   |   publié en 2011
CAVEJ L2 Cours de Droit civil - Les obligations II
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   131 pages   |   publié en 2011
CAVEJ L3 Contentieux administratif
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   235 pages   |   publié en 2011
Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) : 104 corrigés de sujets "grand oral"
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   136 pages   |   publié en 2014
Cours complet de Droit judiciaire privé
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   82 pages   |   publié en 2013
Le juge judiciaire et le juge administratif : juges complémentaires ou juges opposés ?
Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2013
La mise en évidence d'une structure terroriste
Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2013