Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

A. Manipulation des agents économiques concernés par l'inflation masquée
1. Les intérêts des agents économiques
2. Les consommateurs coincés entre les salaires et les prix
3. L'inflation masquée par un habillage
4. L'inflation masquée rebondit
5. Les pièges de l'inflation masquée
B. Les causes d'une différence entre inflation perçue et inflation réelle
1. L'indice INSEE détournée de son but
2. L'inflation masquée de plus en plus présente
C. L'industrie de la grande consommation et l'innovation
1. L'innovation, une arme efficace
2. Les conséquences de l'innovation mal anticipées

II) Les consommateurs ressentent une véritable perte de leur pouvoir d'achat

A. Sentiment de baisse du pouvoir d'achat des ménages
B. L'évolution du pouvoir d'achat des ménages entre 1998 et 2006
C. Pourquoi ce décalage entre « inflation mesurée » et « inflation perçue » ?

III) La politique, les Français, le pouvoir d'achat

A. Le sentiment des Français
B. L'enjeu des élections
C. Le changement de comportement des Français

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Il y a trois ans, le magazine LSA avait défrayé la chronique en inventant le terme d'« inflation masquée ». Ces hausses de prix que les experts ne calculent pas mais que les consommateurs ressentent tout simplement parce qu'elles proviennent des innovations. Autrement dit, il s'agit de l'évolution des prix entre les produits sortants des linéaires et ceux débarquant de comprendre la baisse du pouvoir d'achat ressenti par les consommateurs et enfin de savoir si aujourd'hui la politique est la mieux placée pou contrer cette illusion ()

Extraits

[...] Les ventes augmentent généralement bien alors que la composition, et donc le goût, n’ont absolument pas changé. En réalité, le nouveau slogan a mis en avant le fait que le produit pourrait mieux traiter la santé des consommateurs, leur silhouette et leur bien-être. Cependant, le prix peut augmenter de 20% à 50%. L’industriel peut masquer cette augmentation en augmentant le volume du packaging, en gonflant son contenu d’air ou d’eau ou en mettant en avant le caractère innovateur du produit approprié à une petite contenance, les mini bouteilles par exemple : les consommateurs achètent en réalité 15 cl au prix d’un litre. [...]


[...] Depuis 2005, l’inflation perçue est relativement stable. Les raisons avancées pour expliquer ce décalage L’augmentation des prix de produits spécifiques particulièrement visibles : les ménages se focaliseraient sur l’évolution des prix de quelques produits spécifiques (produits alimentaires, tabac, énergie, loyer et charges, certains services comme l’éducation, les loisirs, les soins aux ménages) pour se forger une opinion sur l’évolution générale des prix. En revanche, aucun bien manufacturé ne serait pris en compte dans la perception des ménages, alors que ces produits représentent 30% de l’indice des prix de l’INSEE. [...]


[...] Les travaux de bricolages sont faits soi-même. Les Français ont donc changé leurs habitudes, afin d’économiser de l’argent là où ils le peuvent. Les sources d’économies des Français Cette baisse du pouvoir d’achat à entraîner pour certains : Une réduction des dépenses alimentaires. Le report de certaines dépenses de santé. Ainsi, dans le premier histogramme, nous pouvons remarquer une baisse du niveau de vie mais dans ce dernier nous remarquons pour certains Français une baisse de la qualité de vie. [...]


[...] Par conséquent, les industriels, la grande distribution et le gouvernement se doivent de communiquer sur le sujet / Les intérêts des agents économiques Le gouvernement a intérêt à promouvoir un pouvoir d’achat maintenu car la confiance et la capacité d’achat des ménages est vitale à l’activité économique et à l’augmentation du PIB. Quant à l’industriel, il vise à gagner des parts de marché. Enfin, la grande distribution stimule la consommation en faveur de son mode de distribution grâce à la guerre des prix / Les consommateurs coincés entre les salaires et les prix Par ailleurs, le pouvoir d’achat est composé de deux éléments : les salaires et les prix des biens et services à la consommation. Mais depuis quelques temps, le gouvernement gèle les salaires. [...]


[...] Ainsi, pour beaucoup de consommateurs, il n'y avait aucun doute : ils ont associé le passage à la nouvelle monnaie à une augmentation inévitable des prix. Par conséquent, le passage à l'euro a eu pour premier effet de brouiller l'échelle des prix des consommateurs. Pour retrouver un nouveau référentiel, ils s'appuient sur les prix des produits et services qu'ils achètent fréquemment, les plus visibles pour eux. En pratique, le consommateur est donc particulièrement sensible : - A la variation du prix de ses achats courants, ceux auxquels il procède régulièrement, voire quotidiennement, surtout lorsqu'ils sont effectués isolément : le pain, les cigarettes, l'essence, le café ou le demi de bière au comptoir. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
26/09/2007
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
23 pages
Niveau
grand public
Consulté
5 fois

Informations sur l'auteur Laura M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
Marketing
Ecole, université
ISEG Lille...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les consommateurs manipulés par l'inflation masquée

«Il y a trois ans, le magazine LSA avait défrayé la chronique en inventant le terme d'« inflation masquée ». Ces hausses de prix que les experts ne calculent pas mais que les consommateurs ressentent tout simplement parce qu'elles proviennent des inno...»

Commerce   |  Marketing consommateur  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   23 pages   |   publié en 2007
La médiation artistique

«C'est en constatant l'optimisme et le dynamisme que draine l'art contemporain ces toutes dernières années, que nous ait venue l'idée de nous intéresser à la place du musée dans la société fr...»

Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   68 pages   |   publié en 2006
Les finances locales, des finances au service de la décentralisation

«Les finances locales peuvent se définir comme la branche de la science financière qui traite du financement des institutions locales c'est-à-dire des collectivités territoriales. Cette définition ne pose pas de prob...»

Commerce   |  Finances publiques  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   66 pages   |   publié en 2010
Le repositionnement de l'entreprise Marionnaud

«Les trois principales chaînesLa distribution de parfum et cosmétique est largement dominée par trois grandes chaînes de parfumerie sélective : Marionnaud, Nocibé et Sephora.Elles s'arrog...»

Commerce   |  Marketing produit  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   92 pages   |   publié en 2009
Damien de Blic et Jeanne Lazarus, "Sociologie de l'argent"

«Contrairement à l'anglais qui dispose de l'unique vocable « money », le français distingue l'« argent » de la « monnaie ». Dans cet ouvrage, les auteurs considèrent que les significations accor...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   16 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en marketing consommateur

Derniers docs en marketing consommateur

Les nouveaux comportements des consommateurs : quels impacts sur le marketing ?
Commerce   |  Marketing consommateur  |   Étude de marché  |   fr  |   .doc  |   22 pages   |   publié en 2007
Le tabac en France
Commerce   |  Marketing consommateur  |   Analyse sectorielle  |   fr  |   .doc  |   16 pages   |   publié en 2008
TPE sur les soldes
Commerce   |  Marketing consommateur  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2012
Restauration à emporter, plaisir et diététique chez l'adolescent (cas de la franchise NOOÏ)
Commerce   |  Marketing consommateur  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   59 pages   |   publié en 2011
Cours de Marketing fondamental
Commerce   |  Marketing consommateur  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2011
L'étude de marché et la segmentation : cas corrigés
Commerce   |  Marketing consommateur  |   Étude de cas  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011