Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La logique de l'internalisation

A. La logique de l'internalisation selon Dunning J.H
B. La logique de l'internalisation selon Michalet
C. Les formes de l'intégration multinationale

II) L'organisation et le fonctionnement des firmes multinationales

A. Les principales interrogations qui se posent dans le choix d'un mode d'organisation
B. L'organisation et le fonctionnement selon Michalet
C. L'organisation et le fonctionnement selon Delapièrre
D. L'organisation et le fonctionnement selon Andreff

III) La dynamique des structures organisationnelles

A. La dynamique des structures organisationnelles selon Michalet
B. La dynamique des structures organisationnelles selon Delapièrre
C. La dynamique des structures organisationnelles selon Andreff

IV) L'espace intégré de la multinationale

A. La circulation internalisée des produits
B. La circulation internalisée des connaissances
C. La circulation internalisée des capitaux
D. La circulation internalisée du travail

Conclusion
Bibliographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Longtemps, celles-ci se sont cantonnées à la recherche d'un accès aux matières premières, de faibles coûts de main d'oeuvre, puis d'une proximité avec la demande locale. Désormais, de plus en plus d'entreprises organisent leur production à l'échelle mondiale et génèrent de ce fait une part grandissante du commerce via les échanges entre leurs filiales.
Un rapport économique de l'ONU recensait en 2004, plus de 70 000 multinationales à travers le monde alors qu'il en existait environ 7 000 dans les années 70.

Le monde économique est donc face à un phénomène qui prend une amplitude de plus en plus importante sachant également que ces multinationales comptent plus de 690 000 filiales à travers le monde. Comprendre le phénomène des firmes multinationales n'est pas simple. Non seulement le nombre de variables qui influencent leur comportement est immense, mais les firmes évoluent sans cesse trouvant toujours de nouvelles stratégies. Qui dirige ? Pourquoi une firme se multinationalise-t-elle ? ()

Extraits

[...] Donc, en créant son propre marché intérieur, la firme multinationale gagne certains avantages. Elle a donc intérêt à s’internaliser, donc à choisir le mode d’organisation le plus efficace. Il existe, pour une firme, plusieurs méthodes pour prendre de l’extension, pénétrer de nouveaux marchés. Premièrement, en exportant son produit. Deuxièmement, en déléguant à une autre compagnie le soin de distribuer le produit, soit en donnant une licence d’importation ou de fabrication, soit en faisant appel à de la sous-traitance. Troisièmement, en établissant des partenariats par une prise de contrôle minoritaire dans une compagnie locale ou en créant des joint-ventures (une prise de contrôle de la compagnie d’environ 50 Cette coopération peut être une coopération verticale (entre de différents biens de la chaîne de production) ou une coopération horizontale (entre concurrents). [...]


[...] Comprendre le phénomène des firmes multinationales n’est pas simple. Non seulement le nombre de variables qui influencent leur comportement est immense, mais les firmes évoluent sans cesse trouvant toujours de nouvelles stratégies. Qui dirige ? Pourquoi une firme se multinationalise-t-elle ? Depuis quelques décennies, les FMNs jouent un rôle de plus en plus important au sein de l’économie mondiale. Le phénomène de régionalisation en Amérique, en Europe et en Asie offre aux firmes des marchés de plus en plus étendus. [...]


[...] Mais une structure de ce type constitue l’ébauche d’un changement de stratégie. La dichotomie domestique- étranger est remise en cause au profit d’une gestion intégrée. Cette évolution entraîne l’adoption de nouvelles structures organisationnelles, celles de la phase 111. Elle culmine avec la création de filiales-ateliers spécialisées dans un segment du processus productif. L’instauration de directions régionales ou par produits est l’instrument d’une nouvelle dichotomie : celle entre le lieu de création de la valeur et celui de sa réalisation. Pour y parvenir, il importe de développer les relations de type vertical entre les unités composantes qui permet la rationalisation à l’échelle mondiale ou régionale de la production. [...]


[...] En matière de RD, cette dichotomie se traduit par une spécialisation de centres délocalisés soit dans l’adaptation des produits, soit des programmes de recherches approfondies organisés selon les principes d’une division internationale du travail. Le cas le plus fréquent est constitué par les centres de recherches dont la tâche est d’adapter le produit ou la gamme des produits du groupe aux caractéristiques du marché local. La délocalisation de la recherche peut revêtir une autre moralité : celle de la spécialisation internationale des laboratoires. Selon ce système moins répandu que le précédent, chaque centre se voit fixer un programme en matière de recherche fondamentales ou appliquées. [...]


[...] Dans l’organigramme du groupe, elle se situe au niveau des autres départements fonctionnels finance, production, marketing, personnel . L’apparition de la Division internationale manifeste la nécessité d’une coordination des activités productives des filiales. Celui-ci élabore pour chaque filiale une programmation à cinq ans après discussion avec les responsables locaux. L’orientation de la production des filiales est conçue compte tenu de la stratégie du groupe et des activités existantes au sein des unités de production dans le pays d’origine et dans les différents lieux d’implantation. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
18/09/2009
Langue
français
Format
Word
Type
mémoire
Nombre de pages
47 pages
Niveau
grand public
Consulté
8 fois

Informations sur l'auteur Mohammed H. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
finance
Ecole, université
hassan 1
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
L'organisation et le fonctionnement des firmes multinationales

«Longtemps, celles-ci se sont cantonnées à la recherche d'un accès aux matières premières, de faibles coûts de main d'oeuvre, puis d'une proximité avec la demande locale. Désormais, de plus en plu...»

Commerce   |  Management organisation  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   47 pages   |   publié en 2009
Les logiques productives de la mondialisation : firmes multinationales et investissements directs à l'étranger

«Juridiquement, une FMN est une société dont le siège social se trouve dans un pays déterminé mais qui exerce une certaine activité en dehors de ce pays par le relais de filiales (personnalité juridique...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   17 pages   |   publié en 2010
Les firmes multinationales et leur rôle dans l'économie mondiale

«C'est à cause du développement des échanges internationaux qu'il a fallu implanter des succursales et contrôler le financement des activités commerciales à grande échelle. Dès le XIIIe siècle, apparition de sociétés en commandite : les propriétaires ...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2006
Le commerce intra-firme, la mondialisation et la stratégie des multinationales

«Étude sur le commerce intra-firme. Ce type d'opérations représente un tiers du commerce mondial. Dans quelle mesure un phénomène d'une telle ampleur est-il le reflet de l'économie mondiale contemporaine ? Une étude chiffrée permettra de montrer que l...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   33 pages   |   publié en 2007
Les déterminants de la multinationalisation des firmes

«L'essor du commerce international a engendré une explosion du nombre de firmes multinationales. Définies par l'ONU comme les entreprises possédant au moins une unité de production à l'étranger, ce phénomène de multinationalisation des firmes n'est pa...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en management organisation

Derniers docs en management organisation

Rapport de stages BTS CGO dans une entreprise et un cabinet
Commerce   |  Management organisation  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   13 pages   |   publié en 2008
Rapport de stage TYPE de BTS CGO
Commerce   |  Management organisation  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   16 pages   |   publié en 2006
Modèle de rapport de stage commercial
Commerce   |  Management organisation  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   40 pages   |   publié en 2008
Rapport de stage : analyse d'un dossier de crédit
Commerce   |  Management organisation  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   64 pages   |   publié en 2008
Management public : le cas pratique de "France Télévisions"
Commerce   |  Management organisation  |   Étude de cas  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2014
Qu'est-ce qui fait un bon manager ?
Commerce   |  Management organisation  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014
Immersion entrepreneuriale : entretien avec un entrepreneur du domaine du tourisme
Commerce   |  Management organisation  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2014
Rapport de stage effectué au sein de Darty Italie 2
Commerce   |  Management organisation  |   Rapport de stage  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2014